Journée Internationale du baiser

Cette journée internationale est née dans les années 90, et si le baiser a sa journée rien qu’à lui, le 6 juillet, on peut dire qu’il l’a obtenue “au mérite”.

Le bisou a (toujours) de l’avenir !

Marque de tendresse, d’amour conjugal (ou autre) ou même rite adolescent…

Dans l’histoire de nos sociétés, le baiser n’a pas toujours eu la signification que nous lui connaissons aujourd’hui. Dans l’antiquité, il était avant tout échangé d’homme à homme et constituait une sorte de reconnaissance sociale. 

A la Renaissance, le baiser est devenu mixte et une marque d’amour entre homme et femme. Signification qu’il a largement gardée de nos jours en devenant l’expression de l’intimité, de l’affection, de l’amour …  !

De rite social, le baiser est ainsi entré dans le domaine de la vie privé. Quoique… l’histoire est un éternel recommencement et le baiser, mixte ou non, est redevenu dans certains milieux (artistes, people, …) la marque de l’appartenance à un même cercle. Comme quoi on n’invente pas grand chose dans nos sociétés “modernes”…

Cette évocation historique ne saurait être mieux conclue que par le poète qui rendait hommage aux “amoureux qui s’bécotent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics, en s’foutant pas mal du regard oblique des passants… honnêtes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *